Institut National des Sciences Appliquées, Strasbourg

Partager sur : Facebook  Twitter

Réhabiliter c’est comprendre, au-delà des dysfonctionnements ou réussites d’une structure architecturale, son potentiel inachevé, son projet inavoué ou inconscient.

  • EN SAVOIR PLUS

    La construction d’origine, organisée autour d’une rue intérieure, a connue plusieurs extensions et restructurations, déséquilibrant son centre de gravité. Actuellement, l’INSA possède plusieurs centralités qui ne sont pas connectées entre elles.
    Mettant à profit le plan d’origine réglé au cordeau par François Herrenschmidt et Jean Démaret en leur temps, le projet de réhabilitation et d’extension de l’INSA de Strasbourg repose sur trois axiomes.

     

    Le premier est de boucler, par la création d’une seconde rue intérieure, un maillage de circulations permettant de relier les différentes extensions au bâtiment d’origine. Les flux dans l’établissement sont optimisés et simplifiés.
    Le second est d’incarner la pédagogie spécifique à l’INSA qui place la manipulation empirique au cœur de l’enseignement. La réorganisation géographique de ses départements permet ainsi de matérialiser un processus partant des ateliers d’expérimentations à l’échelle 1:1 au Sud de l’école, puis passant par les laboratoires et salles de cours, pour aboutir à la nouvelle entrée, au Nord de l’école, vitrine de ses activités sur le boulevard et la ville.
    Le troisième axiome est de reloger la formation en architecture dans un bâtiment neuf adapté à ses besoins. Les services administratifs bénéficient de ce mouvement : regroupés dans l’ancienne aile dédiée à l’architecture, autour du hall principal, ils gagneront en présence, en efficacité et en lisibilité.

     

    Ces interventions épousent les bâtiments existants en adoptant les mêmes rythmes structurels et les mêmes objectifs : être des architectures de l’usage, épurées, régulières, lumineuses, s’effaçant au profit des relations inter-usagers, inter-départements, s’adaptant aux pédagogies. Elles se distinguent par leurs ossatures et revêtements en bois régional, qui rappellent avec malice aux élèves de l’INSA, constructeurs de demain, d’envisager le futur avec des matériaux naturels et via des filières locales.


  • FICHE TECHNIQUE

    MAÎTRISE D’OUVRAGE
    INSA de Strasbourg
    Conduite d’opération : Rectorat de Strasbourg

    SITUATION
    Strasbourg (67)

    SUPERFICIES
    2 200 m² SDP construction
    9 500 m² SDP restructuration
    1 380 m² espaces extérieurs

    ÉQUIPE DE MAÎTRISE D’ŒUVRE
    Architectes : COSA, Rouby Hemmerlé architectes
    Équipe COSA : Christophe Maignien, Géraud Pin-Barras avec Nathan Berger Delaporte, Ovidiu Gabor, Gautier Gérard, Pauline Lefort, Noémie Maréchal, Théophile Marmorat
    Structure : Batiserf
    Fluides et approche environnementale : Nicolas Ingénieries
    Acoustique : Jean-Paul Lamoureux
    Économie : BMF

    MISSIONS
    Base + missions complémentaires DIAG, CEM, EXE, Signalétique

    CALENDRIER
    Chantier en cours
    Lauréat du concours 2015

    PROGRAMME
    Construction d’un bâtiment pour l’enseignement de l’architecture, création d’une rue intérieure et liaisonnements
    Restructuration des espaces d’accueil (hall, cafétéria, salle des pas perdus, salle d’exposition), des locaux de l’administration, des ateliers, salles de classes, atelier échelle 1:1, fablab, de l’amphithéâtre et des espaces extérieurs.
    Travaux en site occupé, en trois phases
    Projet BIM Niveau 2

    APPROCHE ENVIRONNEMENTALE
    Label Effinergie + -20% Bbio et CEP pour les constructions neuve, niveau BBC Rénovation pour les bâtiments réhabilités

À VOIR AUSSI