N°150, Paris

Partager sur : Facebook  Twitter

Suivant la maxime de E.-E. Viollet-le-Duc : ‘restaurer un édifice, ce n’est pas l’entretenir, le réparer ou le refaire, c’est le rétablir dans un état complet qui peut n’avoir jamais existé à un moment donné’, le projet N°150 associe une série d’interventions entre imaginaire haussmannien, volupté Art déco et contemporanéité du programme.

  • EN SAVOIR PLUS

    Le projet rassemble, en un groupe d’immeubles sur trois rues et sept adresses, trois entités clairement identifiées et autonomes : un socle de commerces sur les Champs Élysées, un hôtel 5 étoiles de 100 clés dans les étages haussmanniens et un cinéma nouvelle génération, superposition de salles rue Arsène Houssaye.

    La réhabilitation est totale, le bâtiment renouvelé. Par une série d’interventions, de petites mécaniques, l’esprit du lieu émerge, l’unité est retrouvée.

     

    Le projet magnifie deux atouts des bâtiments existants : un linéaire de 60 mètres de façade sur les Champs Élysées et son patrimoine entre haussmannien et Art déco hérité de la création en 1928 de la galerie commerciale ‘Les Portiques’. Le socle se fait vitrine, lisse, presque évanescent. Quelques lignes d’aluminium anodisé or pâle en soulignent la géométrie. La distinction entre les corps de bâtiment se lit par la mise en avant d’un élément porteur, la mise en retrait des porches. La distinction des époques aussi, par un bandeau soulignant l’ensemble haussmannien qui le couronne.

    L’entrée de l’hôtel est signifiée par une marquise, contemporaine. Le fonctionnel se fait volupté. L’escalier, objet précieux, mue en courbe et contre courbe par je jeu d’une double révolution, abrite en ses centres deux ascenseurs de verre.

    La lumière est partout, retrouvée même sous le sol… ou plutôt sous l’eau, puisque dans la cour une lame d’eau se transforme en verrière depuis les commerces, miroir d’Alice au Pays des merveilles.

    Elle trouve son écho avec un bassin sur les toits. Dégagée de toute sujétion technique, la cinquième façade devient terrasse, lieu de baignade et de farniente autour d’un bassin de nage à débordement le long d’une paroi de verre vers la grande cour de l’hôtel.

    Elle se pare d’un nouvel attique, qui gagne les abords du bâtiment. La mansarde se métamorphose en pan de verre, la toiture en horizon d’or abritant un long balcon.

    Héritage et modernité s’harmonisent, comme dans la grande cour où une façade neuve en béton clair joint l’existant. Elle recrée le rythme, les ombres des ouvertures haussmanniennes sans chercher à en singer les modénatures, ni la matérialité.

     

    Verre, métal, béton, pierre se répondent, créent une unité par la mécanique de leur mise en relation à chaque échelle du projet.


  • FICHE TECHNIQUE

    MAÎTRISE D’OUVRAGE
    Groupama Immobilier
    AMO : JLL

    SITUATION
    144-150 avenue des Champs-Élysées, 4 rue Arsène Houssaye, 21-21bis rue Lord Byron – Paris VIIIe

    SUPERFICIES
    20 790 m² SDP
    1 091 m² espaces extérieurs

    ÉQUIPE DE MAÎTRISE D’ŒUVRE
    Architectes  : COSA, Perrot & Richard architectes
    Équipe COSA : Lise Martel, Julien Oblette, Paul Perez, Grégoire Stouck, Elia Bazabas, Géraud Pin-Barras avec Sébastien Bidault, Antonin Bohl, Ovidiu Gabor, Gautier Gerard, Armand Godard, Marina Jantovan, Mathias Lefebvre, Pauline Lefort, Balthazar Loret, Noémie Maréchal, Anaïs Maria, Carlo Morrone, Sonia Omalek et Adélie Quénot
    Paysagiste : Neuveux Rouyer paysagistes
    Décorateur : RF Studio
    Conseil hôtelier : ACDS projects
    Façades neuves : Birdie
    Mise en lumière : Étienne Gillabert
    MOEX : Builders & Partners
    MOEX curage, dépollution : Bellegarde
    Structure : SCYNA 4
    Fluides : Barbanel
    Conseil en sécurité : Casso & Associés
    Acoustique : Jean-Paul Lamoureux
    Cuisines : Hacs Restauration
    Économie : Ae75

    MISSIONS
    Esquisse + Avant-Projet + Projet + Contrôle de conformité au PC

    CALENDRIER
    Études en cours
    Lauréat du concours 2015

    PROGRAMME
    Restructuration d’un groupe d’immeubles parisiens en hôtel 5 étoiles de 100 clés, ses espaces d’accueil, bars et restaurants, spa et fitness, piscine sur le toit, chambres et suites, espaces extérieurs
    Réhabilitation de commerces sur trois niveaux
    Restructuration d’un cinéma

À VOIR AUSSI